• Découvrir l'Oranda, poisson rouge asiatique emblématique souvent confondu avec le tête de lion. Photo by Tsubaki.
  • Découvrir le RedCap, ce poisson au corps blanc et à la tête rouge. Photo by Tsubaki.
  • Découvrez les principales variétés de poissons rouges. Photographie Ranchu, by Tsubaki.

Installer un bassin

Vous avez un jardin, et vous avez envie d'un bassin de jardin avec des poissons rouges? Mais par où commencer, comment procéder, ou le placer, quoi acheter...? Beaucoup de questions auxquelles je vais essayer de répondre pour vous permettre de réaliser votre propre bassin...

Quel volume, quelle forme?

Pour accueillir des poissons rouges en extérieur nous vous recommandons un bassin d'un minimum de 2000 litres (2m3). Plus le bassin sera grand et long mieux celà sera pour vos poissons, et plus vous pourrez en avoir. N'oubliez pas dans le cas d'un bassin entérré que la profondeur au point le plus bas doit être d'au moins 80cm, pour permettre aux poissons de passer l'hiver sans risque.
Pour peupler votre bassin comptez minimum 100 à 150 litres pour un poisson rouge.

La forme de votre bassin n'a aucune importance, vous pouvez la choisir librement. Rectangulaire, rond, carré, demi lune, haricot, adaptez la forme à votre jardin et à vos goûts ! Par contre il faudra faire attention à la verticalité des rebords, pour un bassin creusé avec bâche il faut former une cuvette avec une pente douce. Si vous souhaitez un bassin avec des bords verticaux (comme une piscine) optez plutôt pour un bassin en béton.

Où placer son bassin de jardin?

Quelque soit la taille de votre jardin il est presque toujours possible d'installer un bassin (avec ou sans poissons rouges). La meilleure orientation pour un bassin c'est EST ou SUD-EST, afin de profitez du soleil aux meilleures heures de la journée.
Il faudra éviter de placer le bassin complètement à l'ombre car les plantes aquatiques ont besoin de lumière. Dans l'idéal le bassin devrait recevoir au moins 6 heures d'ensoleillement direct par jour.
A l'inverse évitez de placer votre bassin en plein milieu de votre pelouse, en plein soleil. Trop de soleil et votre bassin développera des algues, l'eau se réchauffera aussi trop fortement en cas de canicule.

Dans la mesure du possible il faut aussi faire attention à la proximité des arbres. En automne les arbres caduc perdent leur feuilles qui tombent alors dans le bassin. Mais le plus dangereux ce sont les arbres qui peuvent être toxiques comme le houx, les ifs, le laurier... Les racines des grands arbres peuvent également gêner, lors du creusage du trou, et lors de la croissance de l'arbre en perçant la bâche ou en déformant le béton.

Quel type de bassin choisir ?

Il y a plusieurs solutions pour créer un bassin de jardin :

  • Le bassin avec bache PVC ou EPDM
  • Le bassin préformé en plastique
  • Le bassin hors sol
  • Le bassin en béton
  • Le bassin naturel (étang)

Le bassin avec bâche

C'est le type de bassin le plus facile à réaliser et l'un des moins cher. Pour faire votre bassin il suffit de creuser un trou de la forme et de la taille de votre choix. Placer un feutre géotextile pour bassin dans le trou et sur le contour avant de placer votre bâche pour la protéger.
Vous avez le choix entre deux qualité pour la bâche. Premièrement le PVC, fin, léger et d'un prix abordable. Ou l'EPDM, plus épais, plus lourd, et beaucoup plus cher aussi. Le PVC à une espérance de vie moindre par rapport à l'EPDM.

Le PVC sera donc un bon choix pour les petits bassins et les petits budgets. Bien protéger par un geotextile vous profiterez de votre bassin de 8 à 10 ans.

L'EPDM est lourd à manipuler il convient aux bassins de taille moyenne, mais pour des bassins de grandes tailles mieux vaut faire appel à des professionnels. Cette membrane étanche est très durable, votre bassin durera jusqu'à 20 ans.

Le bassin préformé

On pourrait croire que c'est la solution de facilité, mais en réalité ce type de bassin n'est pas facile à mettre en place. En effet il faut creuser un trou pile aux dimensions, et nombreux dénivelés de ces bacs en plastique. On passe beaucoup de temps à ajuster le sol pour que l'ensemble soit plat, et l'utilisation de sable est presque obligatoire. Un autre défaut ils sont assez chers par rapport à leur litrage, et beaucoup de ces bacs sont de petites taille, trop petit pour y accueillir correctement des poissons rouges. Enfin ils ne sont pas facile à transporter pour peu que vous choisissiez un bac de taille moyenne.

Il est aussi possible d'utiliser les bassins préformés hors-sol, c'est à dire posé sur une surface plane. Avec un peu de bricolage pour habiller les cotés cela peu faire un bassin sympathique sur une terrasse.

Les bassins préformés sont durables, jusqu'à 20/30 ans. Pratique des paliers sont déjà formés près à accueillir des plantes aquatiques dans leur panier.

Le bassin hors sol

C'est un type de bassin facile à réaliser puisqu'il ne nécessite pas de creuser le sol. On pose tout simplement un bac en plastique sur le sol. Pour réaliser ce type de bassin on utilise le plus souvent un bassin préformé, un demi tonneau, ou un récupérateur d'eau bas. L'inconvénient de ces bassins c'est le risque de gel important. On pourra alors rentrer les poissons rouges en aquarium pour l'hiver, et les remettre au bassin à la mi-printemps.

Le bassin en béton

Ce type de bassin s'apparente à la fabrication d'une piscine. Mieux vaut faire appel à des professionnels qui creuseront le sol et feront le gros oeuvre de béton. De moins en moins à la mode, l'inconvénient de ces bassins c'est leur prix de fabrication, et leur entretien. En effet le béton finit par s'abimer, fissures, et il faut régulièrement le vider entièrement pour le réparer.

Le bassin naturel

Dans certain cas il est possible de créer un bassin juste en creusant le sol. Mais attention il faut pour cela avoir une terre très argileuse et une source pour alimenter perpétuellement le bassin. C'est le bassin idéal mais non réalisable pour beaucoup d'entre nous.

Quel matériel technique?

Vous pensez peut être qu'un bassin nécessite obligatoirement un tas de matériel onéreux comme un filtre, un stérilisateur U.V, une pompe à eau... et bien non ce n'est pas obligatoire! Dans un bassin de bonne taille, bien planté et peu empoissonné il est possible de se passer de filtre. Le stérilisateur U.V. n'est utile que si vous voulez absolument avoir une eau cristalline (et pas une eau verte, et pourtant naturelle). Et une pompe à eau n'est pas essentielle, du moment que vous ne souhaitez pas faire de cascade ou de jeux d'eau...

Le filtre sera par contre pertinent si vous désirez avoir beaucoup de poissons rouges dans un bassin de taille réduite, j'entrerais en détail sur les filtres et les pompes à eau sur un prochain article.

Pensez à l'électricité

Si vous désirez utiliser des éléments techniques comme un filtre, des éclairages, une pompe à eau, il vous faudra peut être de l'électricité. Dans ce cas prévoyez le raccordement en passant un câble électrique dans une gaine enterrée à 80cm dans le sol, avec un filet de signalisation 20cm au dessus. Auprès du bassin vous pourrez alors installer une prise multiple spéciale extérieur.

A propos

Association Loi 1901 à but non lucratif. Promouvoir le poisson rouge, et l'aquariophilie par l'information. Création d'une communauté de passionnés autour de la maintenance et de l'élevage de poissons rouges.

© 2019 Association Française du Poisson Rouge. All Rights Reserved.