Connexion

Lymphocystose

Cette maladie se caractérise par l'apparition d'un ou plusieurs kystes de couleur blanchâtre. Ce kyste est assez gros de 2 à 5 mm de diamètre suivant les cas. Le poisson est souvent peu actif, voir complètement apathique. Certain nomme cette maladie "chou-fleur".

Maladie poisson rouge lymphocystose

Qu'est-ce que la lymphocystose ?

La lymphocystose est provoquée par un virus (lymphocytes), de la famille des iridoviridés (virus à ADN). Les iridoviridés touches les insectes, les grenouilles, les poissons et les mollusques. Ce virus forme des nodules, des kystes (suivant comment on veut appeler ces excroissances), sur la peau du poisson. C'est une maladie de longue durée, les kystes grossissent souvent lentement. Au début de l'infection le poisson ne donne aucun signe particulier de fatigue, il faut parfois attendre 1 an avant de voir le poisson s'affaiblir.

Ce virus n'est pas hautement contagieux, mais il vaut mieux isoler le malade pour le traitement. Si un nodule se perce il peut propager le virus dans l'eau de l'aquarium.

Cette maladie provoque une croissance anormale des cellules de la peau. Il peut aussi y avoir plusieurs kystes à différents endroits sur le corps du poisson.

Quelles sont les causes de la lymphocystose ?

La lymphocystose apparait suite à l'installation dans l'organisme du poisson du virus lymphocytes. Il est habituellement apporté par le biais d'une blessure, et/ou d'une eau de mauvaise qualité contaminé par le virus. Un stress important du poisson (acclimatation, transport...) semble aussi favoriser le développement du virus. Un nouveau poisson, porteur sain, peut aussi l'avoir transmis à un poisson plus faible dans l'aquarium ou le bassin.

Cette maladie est plus fréquente en bassin de jardin car l'eau est plus facilement contaminée par l'eau de pluie et les animaux sauvages.

Comment traiter la lymphocystose ?

Il existe deux méthodes pour traiter cette maladie, mais elles ne sont pas infaillibles. En effet même après une guérison, le poisson peut faire une rechute, plusieurs mois ou années plus tard.

Traitez votre poisson avec des bains journaliers en bac hôpital. Laissez votre poisson 6 à 8 heures par jour dans un bac hôpital avec un traitement contenant de l'acriflavine. Achetez l'un des médicaments que je vous recommande ci-dessous et suivez les instructions de la notice pour le dosage.

Entre les bains remettre le poisson dans son aquarium (si il y est seul) ou dans son bac hôpital d'isolement. Ne dépassez pas 1 semaine de traitement. Normalement la boule va se transformer et changer de couleur (vert). Puis disparaitre avec le temps.

Les médicaments que je vous recommande :

  • Prodibio Bacteria & Fungi
  • SERA cyprinopur (pour le bassin)

Il faut traiter cette maladie le plus tôt possible. Plus le kyste est gros, plus il est ancien, plus la maladie est bien installée. Un poisson atteint depuis longtemps aura plus de difficulté à guérir et il se pourrait même qu'il soit trop tard.

Il est aussi possible de retirer les nodules en pratiquant un acte de chirurgie par ablation des kystes. Ce geste est à réserver aux vétérinaires ou aux amateurs chevronnés. Ne pratiquez pas l'ablation si vous n'avez pas l'équipement stérile adéquat et l'expérience suffisante pour ce genre de pratique.

Maladie poisson rouge tumeur

Note : Si la boule est grosse et ne disparait pas après un ou plusieurs traitements, c'est peut être une tumeur. Maligne ou bénigne, impossible à dire, il faudrait faire des analyses en laboratoire. Dans ce cas seul l'ablation faite par un vétérinaire qualifié peut résoudre le problème. Si la boule n'évolue pas ou plus et que cela ne gêne pas le poisson pour vivre, laissez le vivre avec. En revanche si la boule gêne sa respiration ou sa capacité à se nourrir, euthanasier le poisson est préférable.

Je vous invite à lire également notre article général sur les maladies et leur traitement : Les maladies du Poisson rouge


 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir