Trouble vessie natatoire du Poisson rouge

Votre poisson rouge à tendance à remonter à la surface, ventre à l'air, mais peut sans trop de difficultés repartir vers le fond de l'aquarium? Il s'agit d'un trouble de la vessie natatoire. La maladie de la vessie natatoire chez les poissons rouges est l'un des problèmes les plus courants rencontrez principalement chez les poissons rouges au corps ramassé.

Bien que souvent appelé une maladie, ce n'est en fait qu'un symptôme d'un trouble affectant la vessie natatoire des poissons rouges. Il peut y avoir un certain nombre de causes différentes. Ce n'est donc pas une maladie spécifique, mais une cause à un problème sur la vessie natatoire des poissons rouges!

Comme ce n'est pas réellement une maladie, les problèmes de vessie natatoire ne sont pas contagieux. Si un poisson a ce problème, vos autres poissons ne pourront pas être "contaminés", bien qu'ils puissent toujours développer un problème similaire de leur côté.

Heureusement, les problèmes de vessie natatoire peuvent être guéris assez facilement la plupart du temps. Notre article vous aidera à en savoir plus sur ce problème et comment traiter un trouble de la vessie natatoire...

Trouble de la vessie natatoire chez le poissons rouge

La vessie natatoire, c'est quoi ?

Les poissons rouges ont un organe interne appelée vessie natatoire. Le rôle de la vessie natatoire est d'aider le poisson rouge rester stable dans l'eau et à contrôler la façon dont il flotte. Cet organe se remplit d'eau ou d'air suivant les besoins du poisson pour se déplacer dans l'eau. C'est le même principe qui équipe les sous-marins (ballast).

Si le poisson rouge veut nager vers le haut, alors il faudra plus d'air dans sa vessie natatoire et moins d'eau. Cela rend le poisson rouge plus léger et il s'élève vers la surface.

Maintenant si le poisson rouge veut nager vers le bas, il va libérer de l'air de la vessie natatoire et remplir avec de l'eau. Vous pouvez voir cet air sortant de la bouche du poisson sous la forme de bulles quand il nage rapidement vers un point bas dans l'aquarium.

Le trouble de la vessie natatoire intervient donc quand un poisson rouge perd sa capacité à réguler l'air correctement dans sa vessie natatoire.

Quels sont les symptômes du trouble de la vessie natatoire ?

Quand le poisson rouge perd sa capacité à réguler l'air entrant et sortant de sa vessie natatoire, cela peut conduire à un trop plein d'air dans cet organe.

C'est cet excès d'air, et l'incapacité du poisson à réguler l'apport air/eau, qui cause la flottaison plus au moins contrôlée du poisson rouge près de la surface. Il peut alors remonter ventre en premier vers la surface, et reste à l'envers ou penché d'un côté. Le poisson rouge peut alors sembler comme mort, mais il n'en ai rien. Il respire normalement, et il est capable de bouger et souvent de repartir vers le fond de l'aquarium rapidement.

Ci-dessous une radiographie d'un poisson rouge atteint de trouble de la vessie natatoire.

Quelles sont les causes d'un trouble de la vessie natatoire ?

Les poissons rouges asiatiques à forme ovoïde (Oranda, Fantail, Ranchu, Ryukin, etc...) souffrent très souvent d'un problème de vessie natatoire. Ceci est du à la forme ramassée de leur corps, leurs organes internes étant plus serrés les uns contre les autres.

Il peut aussi y avoir d'autres causes :

  • Constipation
  • Avale trop d'air à la surface en mangeant
  • Fermentation des aliments dans l'intestin
  • Changement brusque de température
  • Infection bactérienne
  • Infection parasitaire

Comment soigner un trouble de la vessie natatoire ?

Comme vous pouvez le lire dans la liste ci-dessus, les habitudes alimentaires des poissons rouges sont la cause la plus courante d'un trouble de la vessie natatoire. La constipation provoque un excès de nourriture dans l'intestin, qui gonfle et appui contre la vessie natatoire. Avaler trop d'air en mangeant, ou manger un mauvais type de nourriture qui fermente dans l'intestin. Voici de loin les causes les plus communes d'un problème de vessie natatoire chez le poisson rouge.

Vous devez donc prendre les mesures suivantes pour traiter le problème de vessie natatoire de votre poisson : 

  1. Testez la qualité de l'eau et surveillez la température de l'aquarium (la température est-elle stable? Le cycle de l'azote est-il bien lancé? Faites-vous des changements d'eau réguliers?)
  2. Ne pas nourrir le poisson pendant au moins 48 heures (ne vous inquiétez pas, les poissons rouges peuvent rester sans manger pendant plus d'une semaine sans soucis)
  3. Après 48 heures, commencez à nourrir les poissons en petites quantités (deux fois moins que d'ordinaire) avec des petits pois pochés (sans la peau), ou toute sorte de nourriture "verte" (salade, concombre, etc...)

Si l'amélioration peine à venir vous pouvez également faire prendre des bains spéciaux à votre poisson rouge. Dans un bac hôpital, ou tout autre récipient temporaire d'une dizaine de litres, ajoutez un peu de sel pour aquarium (pas de sel de table), une cuillère à café rase pour 5 litres d'eau. Laissez votre poisson se "détendre" dans ce bain pendant 30min. Cela à pour effet de faire baisser la pression osmotique de l'eau et donc le relâchement des organes interne du poisson rouge.

Vous pouvez essayer également un traitement médicamenteux (médicament type désinfectant général pour poisson d'aquarium), si vous pensez que vous donné déjà une alimentation équilibré à votre poisson rouge et en quantités raisonnable, une infection peut être la cause de ce problème soudain de vessie natatoire.

Les médicaments que je vous recommande :

  1. Aquascience Temerol
  2. API Fish Bacter Stop

Suivez les étapes ci-dessus et votre poisson rouge devrait vite montrer des signes d'amélioration et nager de manière plus stable. Sachez que même si le poisson continue à avoir ce trouble, il n'est pas en danger, ce problème ne l'empêchera pas de ce nourrir, ni de vivre vieux.

Varier le régime alimentaire de votre poisson rouge

Une fois votre poisson rétablit de son trouble de la vessie natatoire, vous devrez commencer à le nourrir différemment, afin que le problème ne revienne pas.

  • Nourrir moins régulièrement, faire un jour de jeûne par semaine. Un poisson rouge n'a pas besoin de beaucoup de nourriture, ils sont souvent sur-nourri dans nos aquariums et c'est mauvais pour leur santé. Mais comme ils sont très gourmand, ils mangent tout ce qui tombe dans l'aquarium, il ne faut donc pas trop les nourrir, car il ne vous diront jamais stop!
  • Évitez les aliments en flocons et les granulés qui ne coulent pas.
  • Nourrissez vos poissons rouges avec des petits pois pochés et décortiquées, des légumes bouillis (salade, concombre, etc...), vers de vase congelés, artémias vivantes... variez la nourriture au maximum!

 

A propos

Association Loi 1901 à but non lucratif. Promouvoir le poisson rouge, et l'aquariophilie par l'information. Création d'une communauté de passionnés autour de la maintenance et de l'élevage de poissons rouges.

© 2019 Association Française du Poisson Rouge. All Rights Reserved.